Les écoles

Le cursus d’ingénieur géomètre (niveau bac+5), suivi de 2 années de stage d’exercice professionnel, constitue la principale voie d’accès à la profession de géomètre-expert.
70% des nouveaux géomètres-experts en sont issus. Il est dispensé par trois écoles :

ESGT (École supérieure des géomètres et topographes)

1, boulevard Pythagore, Campus universitaire - 72000 Le Mans
Tél : 02.43.43.31.00
www.esgt.cnam.fr

ESTP (Ecole spéciale des travaux publics)

57, Boulevard Saint-Germain - 75005 Paris
Tél : 01.44.41.11.11
www.estp.fr

INSA (Institut national des sciences appliquées)

24 boulevard de la Victoire - 67000 Strasbourg
Tél : 03.88.14.47.00
www.insa-strasbourg.fr

Admission

La formation d’ingénieur géomètre est accessible après deux années de classe préparatoire scientifique ou après un BTS de géomètre-topographe. D’un niveau bac+2, ce BTS s’adresse aux bacheliers S et STI génie civil  ainsi qu’aux titulaires du bac professionnel « technicien géomètre-topographe ».
 

Les enseignements

La formation d’ingénieur géomètre dure 3 ans. Elle comprend un stage à l’étranger de 4 à 12 semaines. En 3e année, l’élève ingénieur effectue un travail de fin d’études (TFE) dans le cadre d’un stage de 4 à 6 mois au sein d’une entreprise (exemples de sujets de TFE). Ce stage, conclu par un mémoire et une soutenance, lui permet de mettre en pratique l’ensemble des connaissances acquises tout au long de sa formation.
Une fois diplômé, le futur géomètre-expert doit effectuer un stage d’exercice professionnel d’une durée de 2 ans dans un cabinet de géomètre-expert et suivre des formations en parallèle de l’accomplissement du stage.