Lien

DU DPLG A LA VAE


DPLG : une filière rénovée

La formation des géomètres-experts DPLG a été réformée en 2011 pour répondre à 3 objectifs :

  • diversifier et élargir les profils de recrutement, notamment dans les domaines de l’aménagement et de l’urbanisme,
  • adapter le cursus de formation initiale au système européen LMD (Licence – BAC+3 / Master – BAC + 5 / Doctorat – BAC+8),
  • assurer le renouvellement des effectifs et anticiper le départ massif à la retraite de la génération du « papy boom ».

Le décret réformant le DPLG du 12 novembre 2010 modifié par décret du 12 juin 2015 confirme l’entrée en vigueur de la réforme le 1er janvier 2011. L'arrêté du 1er février 2011 modifié par l'arrêté du 8 décembre 2015 détaille les modalités d'acquisition des unités de formation et de soutenance du mémoire. Est annexé à l'arrêté le référentiel des activités professionnelles des géomètres-experts.

Un accès plus large à la profession

Avec cette réforme, la profession de géomètre-expert s’ouvre à des profils n’étant pas issus des 3 écoles qui forment des ingénieurs géomètres. Ces profils sont les suivants :

  • les titulaires d’un master dans les spécialités suivantes : sciences de l’ingénieur, métiers de l’urbanisme, de l’architecture et des paysages, géomatique, topographie,
  • les titulaires d’un diplôme d’ingénieur généraliste,
  • les titulaires du diplôme de fin d'études de l'institut de topométrie du CNAM,
  • les titulaires d’un diplôme de licence justifiant de 5 ans de pratique professionnelle (1),
  • les titulaires du BTS de géomètre topographe justifiant 6 ans de pratique professionnelle (1),
  • les titulaires d’un diplôme de niveau bac+2 justifiant de 8 ans de pratique professionnelle (1),
  • les personnes justifiant d’au moins 15 ans de pratique professionnelle (1),
  • les personnes justifiant d'au moins 15 ans de pratique professionnelle (2).


Afin de prétendre au diplôme de géomètre-expert DPLG, les candidats doivent :

  • effectuer un stage d’exercice professionnel de 2 années dans un cabinet de géomètre-expert (1),
  • suivre parallèlement des formations :
  • exercice de la profession de géomètre-expert et délégation de service public  (16 jours de formation),
  • droit (16 jours),
  • sciences de la mesure et géomatique (16 jours),
  • aménagement du territoire (8 jours),
  • aménagement de la propriété (8 jours).


En fonction de leur cursus et de leur parcours professionnel, les candidats se voient imposer certaines ou toutes les unités de formation en « droit », « sciences de la mesure et géomatique », « aménagement du territoire » et « aménagement de la propriété », la formation « exercice de la profession de géomètre-expert et délégation de service public » étant obligatoire pour tous les candidats et dispensée par l'OGE.


En savoir + sur le module de formation «Exercice de la profession de géomètre-expert et délégation de service public»

Consulter le programme et s’inscrire aux autres unités de formation

Soutenir un mémoire professionnel technique et juridique (télécharger la note d'aide méthodologique à l'élaboration du mémoire)

Télécharger le vade mecum "Comment devenir géomètre-expert foncier  DPLG"

Télécharger le référentiel des activités professionnelles

Télécharger le formulaire de candidature au DPLG

Télécharger le formulaire d’inscription à la soutenance de mémoire

(1) dans les activités décrites au 1° de l’article 1 de la Loi n°46-942 du 7 mai 1946

(2) dans les activités décrites au 2° de l’article 1 de la Loi n°46-942 du 7 mai 1946

VAE : la reconnaissance de l’expérience professionnelle

La Validation des acquis de l'expérience (VAE) constitue une autre voie d’obtention du diplôme d’ingénieur géomètre et d’accès à l’exercice de la profession. Cette démarche inscrite dans le Code du travail permet de faire reconnaître son expérience professionnelle, afin d'obtenir un diplôme, correspondant aux fonctions exercées durant la pratique professionnelle.

La VAE est un droit ouvert à toutes les personnes (quel que soit leur diplôme) pouvant justifier d'une expérience professionnelle de 3 ans minimum, continue ou discontinue, à temps plein ou partiel, salariée, non salarié ou bénévole, en rapport direct avec le contenu du diplôme visé.

Les écoles ESGT, INSA et ESTP ont intégré la VAE et offrent un accompagnement aux candidats intéressés par cette voie d’acquisition du diplôme d’ingénieur géomètre.

Plus d’information sur le site du ministère chargé de l'emploi