L’Agenda 21 des géomètres-experts, une première à l’échelon d’une profession

En juin 2010, il y a tout juste 8 ans, l’Ordre des géomètres-experts (OGE) se dotait d’un Agenda 21, le premier à l’échelon d’une profession, la traduction opérationnelle du développement durable qui est au cœur de la pratique quotidienne du géomètre-expert. Comment a-t-il été construit ? Quelles sont ses spécificités ? Comment faire vivre la démarche ? Alors que vient de s’achever la semaine européenne du développement durable sur le thème « Ensemble, construisons les villes et territoires de demain », le point sur une approche inédite portée collectivement par l’ensemble des géomètres-experts ainsi que leur Ordre professionnel.

Qu’est-ce qu’un Agenda 21 ?

Un Agenda 21 est à l'origine un plan d'action pour le XXIe siècle adopté par 173 chefs d'État lors du sommet de la Terre à Rio de Janeiro en juin 1992.

Le concept a ensuite été transposé au sein des collectivités territoriales pour désigner un programme d'objectifs ayant pour objet d'intégrer une politique de développement durable dans les territoires. Il se caractérise par plusieurs valeurs et process : l'évaluation des travaux que l'on exécute, l'amélioration continue, la participation afin que chacun puisse être acteur et la transversalité.

On compte en France aujourd'hui près de 1300 Agendas 21 territoriaux portés par des conseils régionaux, des parcs naturels régionaux, des conseils départementaux, agglomérations, communautés urbaines, communes et intercommunalités.

Pourquoi un Agenda 21 à l’échelon d’une profession ?

L'engagement de la profession de géomètre-expert en matière de développement durable s'est concrétisé par la signature dès 2008, d'une charte avec son ministère de tutelle de l'époque.

Le texte visait notamment à promouvoir les pratiques éco-responsables, à intégrer le développement durable dans la formation initiale et continue, à stimuler la recherche et l'innovation, à favoriser la diversité, à valoriser des pratiques exemplaires et enfin à élaborer l'Agenda 21 des géomètres experts.

Comment s’est construit l’Agenda 21 des géomètres-experts ?

La première étape a consisté à conduire un diagnostic partagé afin de mesurer le niveau d'appropriation et d'implication en matière de développement durable des géomètres-experts et de leurs collaborateurs, et d'évaluer la perception des clients locaux et partenaires institutionnels de l'OGE.

A partir de cet état des lieux, il a été possible d'évaluer les performances de la profession, tant dans ses pratiques de gestion d'entreprise que dans les activités du géomètre-expert.

La dernière étape avait pour objet de déterminer des axes de progrès et de définir des indicateurs associés avant arbitrage du plan d'actions par le Conseil supérieur de l'OGE.

Le lancement opérationnel de l'Agenda 21 des géomètres-experts a eu lieu en juin 2010, à l'occasion de leur congrès national à Marseille.

Un Agenda 21 en mouvement

Comment faire vivre cet Agenda 21 ?

Qui dit Agenda 21 dit évaluation et dynamique d'amélioration. Aussi, après 8 ans d'existence et plus de 90 % des actions terminées ou en cours, il importait de faire évoluer cette démarche originale pour toute une profession.

Un processus de révision a donc été lancé, en s'appuyant sur une actualisation du diagnostic auprès des géomètres-experts et de leurs collaborateurs, de leurs clients et partenaires, accompagnée d'une analyse comparée avec l'état des lieux de 2009.

Première innovation, l'Agenda 21 révisé comporte des actions qui ciblent deux catégories d'acteurs : l'OGE et les Conseils régionaux de l'Ordre d'une part, les géomètres-experts et leurs cabinets d'autre part.

Ont également été pris en compte les 17 objectifs développement durable portés par l'ONU, la stratégie nationale de développement durable 2015/2020 et la démarche Responsabilité sociétale des entreprises (RSE).

RSE ou Agenda 21 ?

La RSE est née en 2010 avec l'avènement de la norme ISO 26000. Elle incarne la responsabilité d'une entreprise vis-à-vis des impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l'environnement. Elle se traduit par un comportement transparent et éthique qui contribue au développement durable, à la santé, au bien-être et à l'épanouissement au travail.

Responsabilité sociétale ou sociale, environnementale ou d'entreprise, code d'éthique, démarche de développement durable, Agenda 21 d'entreprise ou charte des valeurs... les qualificatifs sont nombreux pour caractériser les démarches orientées développement durable au sein de l'entreprise.

L’Agenda 21 des géomètres-experts en chiffres

  • 900 géomètres-experts
  • 600 collaborateurs
  • 600 partenaires et clients ont pris part aux différents diagnostics
  • 4 enjeux
  • 23 objectifs
  • 44 actions OGE et 25 actions cabinet structurent l'Agenda 21 révisé
  • Les actions peuvent relever de 3 catégories : entreprise/métier/formation.
  • Chaque action comporte 1 indicateur associé
  • 5 dates cible ont été fixées jusque 2025