Assemblée générale de l'Observatoire DT-DICT à l'Ordre des géomètres-experts

Les travaux projetés à proximité de canalisations et réseaux enterrés doivent être déclarés à leurs exploitants, avant leur exécution, au moyen de la déclaration de projet de travaux (DT) par le maître d'ouvrage, et la déclaration d'intention de commencement de travaux (DICT) par l'exécutant des travaux.
La nouvelle réglementation « DT-DICT » entrée en vigueur le 1er juillet 2012 a pour but d’améliorer la sécurité des travaux réalisés à proximité des réseaux, c’est-à-dire d’éviter les accidents de personnes, personnels des entreprises et riverains, mais aussi d’éviter les dommages causés aux réseaux, car leurs conséquences sont souvent lourdes en termes de coûts de réparations, d’interruptions des services assurés par ces réseaux, voire d’atteintes parfois graves à l’environnement.

Un observatoire national DT-DICT

Afin de sensibiliser, informer et former à tous les niveaux, national, régional et local, les différentes parties prenantes, maîtres d’ouvrage, entreprises, exploitants, …sans oublier les particuliers, un Observatoire national a été créé le 23 février 2011. L'Observatoire national DT-DICT compte aujourd'hui plus de quarante membres adhérents auxquels s'ajoutent une vingtaine d’Observatoires régionaux. Cette instance a pour objet d’assurer la coordination, le suivi et la valorisation des observatoires régionaux, la promotion et la diffusion des bonnes pratiques et référentiels de formation, l'incitation à l'utilisation du guichet unique où sont versées les données par les exploitants de réseaux et les entreprises ainsi que le suivi statistique des incidents relevés sur le terrain sur la base d'indicateurs quantitatifs et qualitatifs pertinents et unifiés.

Une maquette numérique basée sur le portail Géofoncier

L’Ordre des géomètres-experts siège au Conseil d’administration de l’Observatoire national ; Patrick Bezard-Falgas, géomètre-expert à Toulouse, en est le trésorier. L’assemblée générale de l’Observatoire, qui s’est tenue le lundi 2 juin, a été accueillie dans les locaux de l’Ordre des géomètres-experts. A cette occasion, P. Bezard-Falgas a présenté la maquette numérique interactive expérimentale assise sur le portail Géofoncier qui a été testée avec succès en région Midi-Pyrénées. Elle permet le suivi statistique des travaux à proximité des réseaux et des endommagements d’ouvrages et devrait être déployée sur l’ensemble des observatoires régionaux. En souhaitant la bienvenue aux participants, Jean-François DALBIN, Premier Vice-Président du Conseil supérieur de l’OGE, a témoigné ainsi du rôle important que peuvent jouer les géomètres-experts en tant que maîtres d’œuvre privés, notamment dans le cadre de la localisation, du géoréférencement et du repérage précis des réseaux