Jean-François DALBIN, nouveau Président

Jean-François Dalbin, 53 ans, devient le 15e Président du Conseil supérieur de l’Ordre des géomètres-experts. Les membres du Conseil supérieur réunis en séance plénière le 15 juin 2015 ont procédé à l’élection du Président ainsi que des cinq membres du Bureau du Conseil supérieur. Le mandat de deux ans débute ce jour. Une nouvelle présidence, assumée par un homme d’expérience qui connait déjà très bien les instances ordinales.

Une carrière au service de la profession

Jean-François Dalbin est géomètre-expert à Vincennes dans le Val-de-Marne en région parisienne et l’unique associé d’une structure de 11 personnes. Géomètre-expert DPLG, formé à l’institut de topométrie, il exerce depuis 1990. En 2001, il a rejoint le conseil régional de Paris en tant que conseiller régional où ensuite il a assumé pendant quatre ans les missions de 1er vice-président en charge de la déontologie avant d’en prendre la présidence de 2009 à 2013.

Il a été vice-président du conseil supérieur de 2009 à 2011, avant d’être premier vice-président pendant quatre ans aux côtés de François Mazuyer de 2011 à 2015.

Reconnu comme un expert en copropriété et divisions en volumes, il s’est impliqué dès 2004 dans plusieurs commissions, immobilier, copropriété, international, exercice de la profession pour, en 2012 présider la troisième séance du congrès de La Rochelle « la copropriété et ses alternatives », congrès fondateur du principe de La Rochelle*. En 2014, il a présidé le congrès de Montpellier « Aménagement et risques ».

 

* Le principe de La Rochelle tel qu’énoncé par Daniel Labetoulle, Commissaire du Gouvernement, lors du 41e congrès de la profession : « l’établissement, et a fortiori la modification, d’un état descriptif de division d’une copropriété, dès lors que celui-ci est accompagné d’un plan dressé au vu de mesures précises, relève de la compétence exclusive du géomètre-expert ».

Les défis du mandat

Jean-François Dalbin, déjà très impliqué dans les récentes réalisations de l’institution (nouvelle vision stratégique, repositionnement de la communication, réaffirmation du niveau de formation exigé pour accéder à la profession), affirme ses ambitions pour les deux ans à venir « je souhaite lancer trois chantiers majeurs très prochainement : un audit de la formation, une réflexion sur le découpage régional de l’Ordre et la poursuite de l’évolution des modes d’exercice. Autant de chantiers qui doivent permettre à la profession d’assurer son renouvellement dans les meilleures conditions et répondre aux enjeux économiques et politiques actuels. »

Un Bureau et un Conseil supérieur largement renouvelés

Le Bureau du Conseil supérieur constitue l’instance exécutive de l’Ordre. Autour de Jean-François Dalbin pour ce nouveau mandat, une équipe de cinq géomètres-experts élus eux aussi le 15 juin par leurs pairs dont une femme. Une situation qui fait dire à Jean-François Dalbin, « je constate que la dynamique de l’égalité homme/femme au sein de la profession est déjà en marche ; je veux l’accompagner et la renforcer par des actions concrètes, et en premier lieu la signature du Pacte pour l’égalité au sein des professions libérales réglementées ».

Composition du Bureau du Conseil supérieur au 15 juin 2015

Premier Vice-Président - Vincent Saint-Aubin – géomètre-expert à Auterive (31)
Vice-Présidente - Séverine Vernet – géomètre-expert à Deuil-la-Barre (95)
Vice-Président - Xavier Prigent – géomètre-expert à Rennes (35)
Trésorier - Joseph Pascual – géomètre-expert à Agen (47)
Secrétaire - Laurent Gaubert – géomètre-expert à Saint-Vincent de Tyrosse (40)