La Francophonie : un atout pour la compétitivité mondiale

La Francophonie : un atout pour la compétitivité mondiale Le Réseau des associations professionnelles francophones (RAPF), dont la Fédération des géomètres francophones (FGF) est membre fondateur, a organisé le 4 décembre dernier dans les locaux de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) un séminaire sur la formation professionnelle afin de démontrer que « Former en français est un atout pour la compétitivité mondiale ».

illustration0

Ce séminaire, qui a rassemblé près de 70 responsables d’institutions, d’entreprises et d’organismes socioéconomiques publics et privés de la francophonie fut l’occasion faire valoir les atouts, les bonnes pratiques et la valeur ajoutée des réseaux professionnels au sein de l’espace économique francophone et de rappeler que ces derniers auront un rôle à jouer dans le processus d’élaboration de la stratégie économique de la Francophonie qui sera présentée au Sommet de Dakar, en novembre 2014.  À  terme,  les travaux du Séminaire serviront à préparer  le cahier des charges de l’étude sur la formation professionnelle que mènera le RAPF en 2014.
 
Depuis  sa création en  2011,  le  RAPF  permet  aux  douze associations membres signataires  de la  Charte  des associations professionnelles francophones, dont la FGF,  de partager leurs expériences et de définir ensemble des stratégies  de promotion de la langue française dans ses usages professionnels, en plus de mettre en évidence leur valeur ajoutée pour la Francophonie économique. L'OIF, qui a soutenu la mise en place du réseau depuis ses débuts, accompagne son développement.