Vœux du Président du conseil supérieur de l’Ordre des géomètres-experts

Le 27 janvier, près de cent cinquante personnalités issues des ministères, professions voisines et autres organisations institutionnelles, parlementaires, partenaires de la profession ont participé à la réception organisée par l’OGE à l’occasion des vœux du Président du Conseil supérieur, François MAZUYER.

Un premier bilan et des perspectives

Son intervention a permis de mettre en perspective les différents chantiers à venir pour 2015 qui sera une année élective marquée par le renouvellement des membres du Bureau du Conseil supérieur, François MAZUYER ne souhaitant pas se porter à nouveau candidat après 4 ans d’exercice. Un discours qui lui a permis d’exprimer « les joies qui ont accompagnées les projets menés à bien ou en passe de l’être et les espoirs pour la suite. » et revenir sur les grandes actions des quatre dernières années :  la réforme du DPLG, le développement de Teria et de Géofoncier, le renforcement de relations internationales, la refonte de la stratégie de communication, la création d’un portail collaboratif et aussi, les deux derniers congrès, La Rochelle et Montpellier, le lancement du code du géomètre-expert.

Enfin, rappelant que « si l’approche de la fin d’un mandat invite à faire un pré-bilan, elle n’empêche pas, au contraire, d’envisager l’avenir » François Mazuyer a poursuivi son intervention en précisant que « Cela n’empêche pas non plus de se poser les questions sur le rôle du géomètre-expert dans la société et ce que sera la profession dans les années à venir, quelles sont ses chances, les écueils à éviter et ce qui pourrait la menacer » pour conclure que les valeurs récemment redéfinies par l’Ordre Equité, Transparence, Humanisme, Indépendance, Qualité, Unité, Excellence, devaient vivre chaque jour, pour chaque membre de la profession.