Zéro Artificialisation Nette : le manifeste des géomètres-experts en 10 propositions

Le 23 janvier, l’Ordre des géomètres-experts a publié un manifeste reprenant les défis et enjeux liés à l’objectif de Zéro Artificialisation Nette des sols. S’il y a urgence à réagir pour préserver la biodiversité, les géomètres-experts appellent à un dialogue constructif rassemblant citoyens, élus et professionnels de l’aménagement pour construire ensemble le chemin vers des territoires durables.

Retour sur l'instruction ZAN

Il y a 18 mois le Gouvernement lançait le Plan Biodiversité, puis l’instruction « Zéro Artificialisation Nette » (ZAN) publiée en juillet dernier. Cette instruction consiste à stopper la destruction des espaces naturels, agricoles et forestiers causée par un changement d’usage et de structure des sols (le logement, l’industrie, les infrastructures routières...).

Garants de la propriété foncière et acteurs majeurs de l’aménagement des territoires, les géomètres-experts proposent aux élus locaux de les accompagner pour répondre aux défis et aux enjeux posés par cet objectif légitime, et qu’ils partagent, mais qui implique une connaissance fine des territoires.   

L'accompagnement des géomètres-experts

Une application inappropriée de l’objectif ZAN pourrait conduire à accentuer les ruptures entre villes et campagne et intensifier la désertification dans certaines régions. Aujourd’hui, par exemple, un espace vert modelé par l’activité humaine peut être considéré comme « artificiel », alors même qu’il représente un espace riche en biodiversité. 

À travers 10 propositions allant de la promotion des projets urbains apportant une plusvalue environnementale jusqu’au lancement d’un plan national de résorption de l'habitat insalubre, l’OGE propose d’accompagner les élus locaux pour partir à la reconquête de la biodiversité et réconcilier l’Homme et son environnement. 

Xavier PRIGENT, Vice-président de l’OGE, a insisté sur « la nécessité de mettre en œuvre une politique concertée pour un aménagement équilibré et contextualisé des territoires dans laquelle le développement humain et le bien-être doivent être les priorités. »

En savoir plus :

Cliquez ici pour consulter le communiqué de presse

Cliquez ici pour consulter le document récapitulatif des 10 propositions

Cliquez ici pour consulter le Manifeste dans son intégralité